Impossible de produire zéro déchet ? C’est souvent la première objection qu’on entend à ce propos. Pourtant, cette pratique est avant tout un objectif vers lequel nous avançons. Le manque d’informations ou les préjugés peuvent parfois nous décourager à prendre des petites initiatives qui peuvent faire une grande différence. 

Que veut dire le zéro déchet?

Le zéro déchet est un mode de vie basé sur le non-gaspillage. Il s’agit donc de :

  • se concentrer sur l’achat de ce qui est vraiment nécessaire
  • la réutilisation de ce qui est déjà en votre possession (entretien, réparation)
  • opter pour les options non jetables lorsque cela est possible. 

L’histoire du zéro déchet est loin d’être récente. Il semblerait qu’elle commence avec Paul Palmer qui fonde « Zero Waste Systems”. Ainsi, en revendant des produits chimiques destinés à la poubelle, il pose alors les bases du zéro déchet. 

Mais les déchets, ça se recycle non ?

En fait, pas tant que ça. La quantité de déchet produite en France aujourd’hui s’évalue à 513kg en moyenne par habitant (du plastique, des disques de coton, des filtres à café, etc.). De cet énorme chiffre, seulement 40% se recyclent.

Aujourd’hui, nous utilisons beaucoup de ressources limitées dans nos consommations quotidiennes. Alors pourquoi les gâcher ? Bien sûr, le recyclage joue un rôle dans la récupération de certains matériaux, mais ce n’est pas encore suffisant. 

Pourquoi choisir le zéro déchet ?

Diminuer le gaspillage des ressources naturelles et consommer différemment présentent de nombreux avantages : 

  • pour la planète : si la production de biens de consommation devient raisonnable, les diverses pollutions sont alors limitées. Les réserves de la Terre sont moins sollicitées et les gazs à effets de serre diminuent ;
  • pour votre santé : la longue liste d’ingrédients des produits peut faire peur. En achetant des aliments naturels dans des commerces locaux, plus besoin de s’inquiéter.  Pas de colorants ou conservateurs cachés ni de perturbateurs endocriniens, on choisit des produits propres !
  • pour revenir à l’essentiel : le superflu disparaît de vos armoires et rangements ;
  • pour votre budget  : vous serez surpris de la panoplie d’objets qu’on peut louer, emprunter, partager à moindre coût ! De plus, le 2ème main, la récup’, etc. C’est vraiment “tendance” !
  • pour le vivre ensemble : en vous lançant dans le “zéro déchet”, vous faites partie d’un nouveau mouvement citoyen convivial et solidaire ;

Comment y arriver ?

Grâce aux différentes voix qui se lèvent et qui continuent de s’exprimer, de nouvelles solutions existent ou se popularisent : magasin en vrac, produits alternatifs, économies circulaires… De façon générale, les nouvelles générations se sensibilisent de plus en plus à ce sujet.

Ainsi, il est de plus en plus facile de trouver des éléments qui suivent votre emploi du temps, vos habitudes mais aussi vos portefeuilles.

En somme, commencez à votre rythme et trouvez des alternatives pour faciliter votre quotidien. 

Bee wrap

Quelques exemples : adoptez une brosse à dents en bambou, troquez vos cotons contre des lingettes démaquillantes réutilisables, donnez une chance aux emballages alimentaires écologiques et bien d’autres solutions.

Enfin, quand vous comprenez l’impact de vos actions, parlez-en autour de vous. Créez du lien, échangez et sensibilisez. Chacun de nous joue un rôle essentiel dans l’avenir de notre monde. 

Un jour, dit la légende du colibri, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : “Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ” Et le colibri lui répondit : “Je le sais, mais je fais ma part.”