Le désencombrement est l’une des premières étapes lorsque l’on entame une démarche de réduction des déchets. Elle est nécessaire pour se rendre compte de ce qui nous entoure au quotidien. 

Se poser, regarder, constater le nombre de cuillères dont nous disposons, le nombre de produits pour l’entretien, ou encore le nombre de pièces qui composent notre dressing est la première action. On vous propose ci-après les astuces que nous utilisons depuis plusieurs années.

 

Avant :

 

 S’organiser pour se faciliter la tâche

Préparez des cartons, sacs, sacs poubelles :

  • A garder
  • A recycler/donner
  • A vendre
  • A jeter (si seconde main impossible)
  • A ranger 
Trier produit par produit plutôt que pièce par pièce

Lorsque l’on parle rangement, vous pensez peut-être à Marie Kondo, une Japonaise qui a fait fureur dans le monde entier avec ses méthodes de rangement.

Nous avons tous une fâcheuse tendance à cumuler et ranger dans différentes pièces de la maison. Il est donc difficile de se rendre compte des doublons que l’on possède : livres, serviettes, matériels électroniques, etc. Ce que vous trouverez dans des endroits oubliés vous permettra de faire des choix et donc, du tri.

 

Pendant : 

 

Commencer doucement mais sûrement 

Une fois que vous êtes prêts, vous pouvez démarrer votre désencombrement. La démarche n’est pas forcément simple. On se demande quoi garder, pourquoi, etc. Le mot d’ordre sera donc : ne gardez que l’essentiel. C’est long chemin qui se fait petit à petit.

Par exemple, malgré un mode de vie minimaliste depuis des années, nous trions et désencombrons notre maison plusieurs fois par an. Ainsi, nous apprenons encore à vivre mieux avec moins de matériel dans notre quotidien.

Tous ensemble

Le rangement de la maison, c’est l’affaire de tous. Pour avoir déjà tenté l’expérience seule, nous vous recommandons de le faire avec votre famille.  Cela permet, de plus, de partager une tâche tous ensemble et de prendre conscience de ce qui nous entoure. Les enfants apprennent à faire des choix, mais aussi à remarquer la chance qu’ils ont d’avoir autant de jouets et d’affaires pour s’amuser.

Apprendre à se détacher

Plus facile à dire qu’à faire, nous avons souvent une bonne raison de vouloir garder certains objets. Une assiette venant de notre grand-mère, un cadeau de vacances des parents ou encore les premiers chaussons de bébé. Demandez-vous alors, quand avez-vous utilisé cet objet pour la dernière fois ? Si votre réponse se compte en semaines (ou mois, bien sûr), c’est que vous n’en avez peut-être pas l’utilité.

Ordonner / ranger de manière visible 

Une fois le tri effectué, nous vous proposons de ranger les objets du quotidien afin qu’ils soient visibles. Que ce soit pour les vêtements ou les objets du quotidien, il faut savoir que nous n’utilisons que 20% de ce qu’il y a des nos placards.

Alors si vous faites parti des personnes conservatrices, essayez d’organiser afin d’utiliser un maximum les objets du quotidien en rangeant de manière suivante :

  • mettre tous les papiers administratifs au même endroit
  • mettre les chaussures ensembles
  • organiser les produits alimentaires ou cosmétiques par famille de produits afin de ne pas avoir de doublon
  • ranger vos habits et pliez-les par couleur
  • limiter les espaces de rangement: plus vous aurez de rangements, plus vous amasserez d’objets car vous avez la place pour les ranger. 
Aller à son rythme

C’est une règle importante qui est aussi valable pour la démarche zéro déchet globalement. Prenez votre temps. Faites le parce que cela vous fait plaisir ou parce que vous en avez besoin. Vous vous rendrez votre compte que cette démarche est libératrice. Cela vous fera un bien fou !

Après : 

 

Une fois le tri et le rangement effectué, vous avez différentes options concernant la suite du désencombrement :

  • Réparer: vous tomberez, dans vos affaires, sur des fournitures de cuisine abîmés, un aspirateur cassé, des habits troués, etc. Grâce aux repairs cafés, vous pourrez apprendre à réparer votre objet avec un expert dans ce domaine. On passe alors un moment convivial, on évite un déchet, on répare un objet  et on réalise de ce fait des économies.
  • Vendre les objets dont on ne servira plus : Leboncoin, Vinted pour les vêtements, braderies, etc.
  • Donner aux associations : Emmaüs, La Petite Madeleine, Action Maraude par exemple ou encore les pages Facebook de trocs, dons ou zéro déchet.
  • Acheter des objets de seconde main via les sites énoncés ci-dessus. Privilégiez des produits durables. Si vous souhaitez tenter l’expérience : lorsqu’un produit entre chez nous, un autre produit doit en sortir. C’est une notion que nous mettons en place et que nous essayons notamment d’inculquer à nos enfants.

Nous espérons que nos témoignages et conseils pourront vous aider à vous lancer dans un désencombrement car cela apporte une certaine sérénité. Vider sa maison vide par conséquent la tête et l’esprit. 

Si vous souhaitez profiter du confinement pour vous lancer dans une démarche de réductions des déchets, nous vous avons donné quelques astuces et conseils ici.